Communiqués no image

Publié le 18 décembre, 2015

0

Réduire l’empreinte carbone des investisseurs passe par la transparence

Communiqué de presse de Denis Baupin et Arnaud Leroy du 18 décembre 2015

 

Le décret d’application de l’article 173 de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte vient d’être signé par les ministres Ségolène Royal, Michel Sapin et Marisol Touraine. Les investisseurs institutionnels (mutuelles, gestionnaires de fonds…) doivent prendre en compte le risque climatique et réorienter leurs fonds vers les secteurs porteurs d’avenir.. Ce décret fait suite à une avancée législative unique au monde que Denis Baupin, député de Paris et vice-président de l’Assemblée nationale  et Arnaud Leroy député de la 5e circonscription des français établis hors de France ont fait adopter lors du débat parlementaire.

 

Avec ce décret qui s’appliquera dès l’exercice 2016, on entre dans l’action. Le dispositif opérationnel prévoit que les investisseurs informent leurs clients du contenu carbone de leur portefeuille, et les orientent vers une économie décarbonée.

 

Pour assurer la réussite et l’esprit de concertation qui a prévalu à ce texte, Denis Baupin et Arnaud Leroy proposent que soient organisées des conférences d’acteurs semestrielles pour pointer les avancées et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du décret.

 

Pour Denis Baupin, « Quelques jours après le succès de la COP21, qui a vu 195 pays emmenés par la France s’engager dans un accord pour limiter le dérèglement climatique, la concrétisation rapide des avancées de la loi pour la transition énergétique nous met sur les bons rails. Avec ce texte, l’argent des épargnants ira désormais dans les solutions d’avenir, et non plus du passé. Les investisseurs devront désormais penser le long terme, comme l’ont fait les chefs d’Etats et de gouvernement qui se sont engagés à Paris.  »

 

Pour Arnaud Leroy, « C’est une bataille que nous avons menée de concert avec les ministères concernés. Cette collaboration nous permet aujourd’hui d’avoir, comme le soulignaient à juste titre les ministres signataires du décret, la législation la plus avancée du monde en matière d’empreinte carbone des investissements. La finance doit être au service de la transition énergétique et de la décarbonation, sans quoi ni notre environnement ni le système financier ne seront soutenables. »

 

Denis Baupin, député de Paris et vice-président de l’Assemblée nationale

Arnaud Leroy, député de la 5e circonscription des français établis hors de France

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Comments are closed.

Retour en haut ↑
  • Sur Twitter

  • Facebook

  • Rapport pour la transition énergétique

    Rapport relatif à la transition énergétique

  • Rapport sur les nouvelles mobilités

    Le rapport sur les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir des véhicules écologiques

  • Compte-rendu et vidéos

    Commission d enquête sur les coûts de la filière nucléaire
  • Videos