Le Club des Parlementaires pour le Vélo obtient la création de stationnements vélos sécurisés dans les gares nouvelles ou réaménagées

236536

Communiqué de presse du 11 avril 2013

Ce jeudi 11 avril, les Députés ont adopté un amendement pour la création d’aires de stationnement sécurisés pour les vélos dans les gares du réseau ferré. J’ai défendu cette mesure dans le cadre de l’examen du projet de loi « infrastructures et services de transports », porté par le Ministre des transports qui a donné un avis favorable.

Cet amendement prévoit la création de stationnements vélos sécurisés dans les nouvelles gares mais aussi lors de réaménagements de gares existantes.

Comme le démontrent les expériences dans d’autres pays d’Europe, le développement des parkings sécurisés près des gares a un effet très incitatif sur la pratique du vélo. Il favorise fortement l’inter-modalité vélo et transports collectifs. La sécurisation du stationnement est par ailleurs une attente forte des industriels du vélo qui plaident à juste titre que l’acheteur de vélo neuf sera d’autant plus incité à l’achat s’il ne risque pas de se faire dérober son vélo.

C’est un signal important en faveur de la mise en œuvre d’une véritable « politique nationale vélo ». Et je me réjouis que le Ministre ait pris l’engagement d’élaborer et mettre en œuvre une telle politique dans les années qui viennent, citant notamment les incitations à l’usage, le code de la rue, l’intermodalité.

L’essor de la pratique du vélo est un enjeu important pour la politique des transports. Le vélo est une composante essentielle d’une mobilité durable et est désormais reconnu pour son utilité et son efficacité économique, environnementale et énergétique. Il est aujourd’hui le mode de locomotion le plus rapide et le moins cher de la maison au travail sur des distances inférieures à 7 km.

L’amendement était porté par les Député/es membres du Club des Parlementaires du Vélo (CPV), que je coordonne depuis juin 2012. Le CPV qui, rassemble 95 députés et sénateurs de toutes tendances politiques, travaille à l’élaboration de mesures pour encourager la pratique du vélo en France. Depuis sa création, le Club des parlementaires pour le vélo a avancé un certain nombre de propositions, notamment à l’occasion de l’examen des projets de loi de Finances pour 2013 et de financement de la Sécurité sociale, en faveur d’incitations économiques pour les entreprises qui mettent des vélos à la disposition de leurs salariés, participent à leurs frais de déplacement avec une indemnité kilométrique, ainsi que pour le cumul du remboursement des abonnements transports publics et location de vélos.

Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée Nationale

 

2 commentaires pour “Le Club des Parlementaires pour le Vélo obtient la création de stationnements vélos sécurisés dans les gares nouvelles ou réaménagées”

  1. Dîtes nous où nous pouvons trouver la liste de vos 94 partenaires , parlementaires membres du CPV . Cela nous permettra de les questionner chacun , au moins pour les mettre en situation d’ agir sur le terrain , et , d’ abord dans les gares de leur circonscription , chacun , puis plus largement .
    Régis REGUIGNE ,  » père  » de la Loire à vélo .

  2. Bonjour,
    Vous trouverez la liste des membres du club des parlementaires pour le vélo accessible via ce lien. http://villes-cyclables.org/modules/kameleon/upload/Parlementaires_liste20130320.pdf.
    Merci pour votre soutien ! Et bonne journée.

Remonter