Député de Paris 2012 - 2017 PJL-action-cheque-energie-2

Publié le 20 mai, 2015

0

Zoom sur la précarité énergétique

La précarité énergétique concerne aujourd’hui 4 millions de ménages français. A Paris environ 54 000 ménages consacrent ainsi plus de 10% de leurs ressources pour payer leurs factures d’énergie. Un phénomène qui s’accroit avec le renchérissement du coût de l’énergie. Insalubrité du logement, surendettement, part du budget dédiée à l’éducation ou l’alimentation touchée : les conséquences sont dramatiques pour les ménages concernés. De la Ville de Paris à l’Assemblée Nationale, la lutte contre la précarité énergétique est pour moi une préoccupation majeure.

Depuis plusieurs années, la ville de Paris développe un certain nombre de dispositifs d’aide et d’accompagnement pour lutter contre la précarité énergétique. L’agence parisienne du climat, que j’ai présidée pendant plusieurs années lorsque j’étais maire adjoint de Paris s’est tout particulièrement mobilisé sur le sujet (lire l’article sur le site de l’APC). L’enjeu « précarité énergétique » est également au cœur de la loi sur la transition énergétique, et j’ai particulièrement veillé, via différents amendements, à ce que des solutions pour remédier à ce fléau soient proposées.

Voici ce que comporte le projet de loi sur la lutte contre la précarité énergétique :

  • La loi consacre un «  droit d’accès de tous à l’énergie ».
  • La performance énergétique est dorénavant inscrite dans les critères de décence d’un logement. Les propriétaires peu scrupuleux laissant leurs locataires faire face à des factures exorbitantes, voire ne plus pouvoir se chauffer, n’auront plus la possibilité de louer leur logement et seront donc inciter à faire les travaux.
  • A partir de 2017, 500 000 logements, dont la moitié occupés par des ménages aux revenus modestes, seront rénovés chaque année.
  • D’ici 2025, tous les bâtiments privés (logements, bureaux) très consommateurs d’énergie (étiquettes F et G) devront faire l’objet d’une rénovation énergétique aidée.
  • La loi prévoit des dispositifs pour aider les ménages qui n’ont pas les moyens de financer les travaux de rénovation : Fonds de garantie, Tiers investissement. La lutte contre la précarité énergétique va bénéficier de financements accrus, notamment en provenance du dispositif des Certificats d’économie d’énergie.
  • Enfin, la loi instaure un chèque énergie qui doit permettre aux ménages les plus modestes d’acquitter tout ou partie du montant de leurs factures d’énergie. Sur ma proposition, les ménages pourront également procéder à l’acquisition de matériels électriques performants, comme des frigos, pour les aider à baisser leur consommation d’énergie.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Comments are closed.

Retour en haut ↑
  • Rapport pour la transition énergétique

    Rapport relatif à la transition énergétique

  • Rapport sur les coûts du nucléaire

    Rapport sur les coûts du nucléaire
  • Sur LinkedIn


  • Sur Twitter

  • Rapport pour la transition énergétique

    Rapport relatif à la transition énergétique
  • Rapport sur les coûts du nucléaire

    Rapport sur les coûts du nucléaire
  • Rapport sur les nouvelles mobilités

    Le rapport sur les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir des véhicules écologiques

  • Assemblée nationale

    Lien vers l'Assemblée nationale
  • La circonscription

    Contacter son député

  • Les lettres d’informations 2012 – 2016

    Retrouver lettres infos
  • Vidéos

  • Sur LinkedIn