A l'Assemblée

Publié le 12 octobre, 2015

0

Denis Baupin interpelle Ségolène Royal sur un transport maritime de matières nucléaires au départ de Cherbourg

Communiqué de presse du 12 octobre

Le 15 octobre prochain, le BBC Shanghai, navire affrété par Areva, doit quitter le port de Cherbourg pour acheminer des déchets nucléaires en Australie. Or ce cargo sous pavillon de la Barbade « ne semble pas répondre aux exigences minimales de sécurité », s’alarme Denis Baupin, vice-président de l’assemblée nationale, dans une question écrite adressée ce jour à la Ministre de l’Écologie.

 

« Ce transport, s’il répond au nécessaire retour des déchets radioactifs traités en France dans leur pays de production, n’en est pas moins problématique. Le BBC Shanghai apparaît en effet sur plusieurs listes noires au niveau international. Il est en particulier indésirable aux Etats-Unis, et a fait l’objet de plusieurs retenues dans différents ports cette année pour défaut de sûreté » souligne Denis Baupin, relayant ainsi les alertes de Greenpeace et Robin des Bois.

 

Denis Baupin demande à la ministre de préciser « comment l’État français, principal actionnaire de la société AREVA et par ailleurs garant du contrôle de la sûreté et de la sécurité des transports maritimes au départ de la France, entend garantir le maximum de précautions pour une traversée de la moitié de la planète » et « quelles garanties ont été prises par les services du gouvernement pour s’assurer de la sûreté du navire et du transport »

A défaut de garanties suffisantes, Denis Baupin demande « une interdiction de l’utilisation de ce bâtiment pour ce transport vers l’Australie ».

 

Question écrite

Denis Baupin attire l’attention de Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur le transport maritime de matières nucléaires programmé au départ de Cherbourg vers l’Australie le 15 octobre prochain.

 

Ce transport, s’il répond au nécessaire retour des déchets radioactifs traités en France dans leur pays de production, n’en est pas moins problématique. AREVA, responsable de cet acheminement, a en effet fait appel à un cargo sous pavillon de la Barbade qui ne semble pas répondre aux exigences minimales de sécurité. Le BBC Shanghai apparaît en effet sur plusieurs listes noires au niveau international. Il est en particulier indésirable aux Etats-Unis, et a fait l’objet de plusieurs retenues dans différents ports cette année pour défaut de sûreté.

 

Denis Baupin souhaite que Mme la Ministre précise comment l’État français, principal actionnaire de la société AREVA et par ailleurs garant du contrôle de la sûreté et de la sécurité des transports maritimes au départ de la France, entend garantir le maximum de précautions pour une traversée de la moitié de la planète. Il demande donc quelles garanties ont été prises par les services du gouvernement pour s’assurer de la sûreté du navire et du transport. Il souhaite, à défaut de garanties suffisantes, une interdiction de l’utilisation de ce bâtiment pour ce transport vers l’Australie.

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Comments are closed.

Retour en haut ↑
  • Rapport pour la transition énergétique

    Rapport relatif à la transition énergétique
  • Rapport sur les coûts du nucléaire

    Rapport sur les coûts du nucléaire
  • Rapport sur les nouvelles mobilités

    Le rapport sur les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir des véhicules écologiques

  • Assemblée nationale

    Lien vers l'Assemblée nationale
  • La circonscription

    Contacter son député

  • Les lettres d’informations 2012 – 2016

    Retrouver lettres infos
  • Vidéos

  • Sur LinkedIn